Émotion de Syracuse : Giovanna di Rauso, Cassandra

GIOVANNA di RAUSO

Samedi 24 Mai 2014

Dans le chant des sirènes, nous avons vécu une grande émotion à Syracuse, en voilà la vidéo.

Merci à Giovanna di Rauso,  pour ces belles émotions.

extrait de l’article : Le chant des sirènes : « Et puis, attiré par les portes ouvertes de l’Archimedion, vous vous retrouvez au fond d’une petite cour, après avoir admiré les portraits et photos de scènes et d’artistes qui font les beaux jours du festival du Teatro Greco. Au fond de cette cour, vous assistez, médusé, à la représentation en solo d’un de ses magnifiques mythes grecques qui animent l’imaginaire des syracusains. L’interprète, Giovanna di Rauso, nous présente le personnage de Cassandra dans la « Agamemnon » de Luca de Fusco. Cette interprétation est un nouveau chant des sirènes. Sans comprendre un traitre mot d’italien, nous nous laissons bercer et émouvoir par la magnifique interprétation de Giovanna di Rauso. »

Le teatro Greco de Syracuse présente pour son centenaire : AgamemnonGiovanna di Rauso y incarne avec talent Cassandra.

Agamemnon et Cassandra

Cassandra était connue pour sa très grande beauté, « semblable à l’Aphrodite d’or » nous dit Homère, ce qui amène Apollon à tomber amoureux d’elle. Il lui accorde le don de prophétie en échange de leurs futurs ébats. Cassandra accepte le don mais se refuse au dieu. Apollon décide alors de l’empêcher à jamais de se faire comprendre ou d’être crue, même par sa propre famille.

Cassandra, suite à la guerre de Troie est retrouvée par les grecs et épargnée à la demande d’Agamemnon, qui la trouve à son goût. Durant le voyage qui les ramène à Mycènes, elle a de lui deux enfants, Télédamos et Pélops. Rentré dans son royaume, Agamemnon est assassiné par Égisthe, l’amant de sa femme Clytemnestre qui est furieuse de cette liaison et de l’immolation de sa fille Iphigénie. Elle poursuit Cassandra et l’assassine à son tour. Cassandra avait au préalable eu une vision de son meurtre et de celui d’Agamemnon, mais ce dernier n’avait pas voulu la croire. Elle meurt sans regrets, ayant assisté au massacre de toute sa famille.

Photos et films de Serge Briez, Cap médiations 2014

CASSANDRA AFFICHE
CASSANDRA AFFICHE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s